Accueil > Actualités > Bénévoles solidaires > Cours de musique à Bétania !

Cours de musique à Bétania !

Quand financer un enseignement ne se limite pas à apprendre à lire et à écrire mais participe aussi à donner une autre dimension à la notion d’avenir …

JPEG - 503.5 ko

Nombreux sont les enfants du quartier d’Ankasina pour qui la notion d’avenir ne dépasse pas la journée du lendemain. A Ankasina tout le monde vit au jour le jour. Les parents n’ont pas un métier régulier mais gagnent, de quoi préparer le prochain repas de la famille, en pratiquant l’activité du moment (repiquer ou récolter le riz, vendre de petits sacs de charbon de bois, des mofo gasy ou tout ce qui peut rapporter un peu d’argent …).
Une des marraines des Enfants d’Ankasina qui a participé au centre aéré nous avait raconté son étonnement quand elle avait réalisé que la notion de métier n’avait pas la même signification pour les enfants du centre Bétania que pour elle. Elle leur avait demandé de mimer le métier qu’ils souhaitaient faire quand ils seraient grands. Chaque élève s’était appliqué à mimer une activité qu’elle avait traduite par un nom de métier. Elle avait par exemple demandé à l’enfant qui mimait le repiquage du riz s’il voulait être agriculteur, à celui qui mimait la coupe de cheveux s’il voulait être coiffeur. A chacune de ses propositions la réponse des enfants était « non, non, je ne veux pas être … ».
C’est une des enseignantes du centre qui avait expliqué à la marraine dubitative que la notion de métier différait pour les enfants du centre, de celle qu’on pouvait avoir en France. Un métier n’était pas l’exercice d’une activité dans un domaine professionnel donné, mais l’exercice de toutes les activités qui pouvaient à un instant T être rémunératrices. Au-delà de la notion de métier, c’était la notion même d’avenir qui était difficilement envisageable pour les enfants du quartier d’Ankasina.

C’est pourquoi , il est important que des intervenants extérieurs participent à la construction de cette notion d’avenir et à cette ouverture au monde .

JPEG - 482.1 ko

Les bénévoles du K-Brass Band sont des musiciens, centraliens qui pendant 2 mois ont proposé de l’éveil musical au sein de Bétania. Ils ont d’ailleurs préparé avec les enfants une chanson sur le thème des métiers. Cette chanson a été présentée lors du grand spectacle que les enfants ont fait devant leurs familles.

JPEG - 877.9 ko